Ouvrages de l'auteur Agnieszka Zgieb

Après une formation en Arts plastiques en Pologne, Agnieszka Zgieb travaille dans les structures liées au spectacle vivant en France et organise en parallèle des événements autour de l’art contemporain. En 1999 elle entame une longue et fidèle collaboration avec Krystian Lupa, et traduit de nombreux de ses spectacles — Les Frères Karamazov, Le Maître et Marguerite, Factory 2, Persona. Marilyn, Extinction (version filmée), Des Arbres à abattre — textes interviews. Elle traduit et adapte également les surtitrages des spectacles de Grzegorz Jarzyna et Maja Kleczewska. Elle a collaboré à la revue Mouvement, Outrescène et Didaskalia et a reçu à trois reprises l’Aide à la traduction de la Maison Antoine Vitez pour Le Petit Bâtonnet de Malina Prześluga, Persona. Le Corps de Simone de Krystian Lupa et Les Extraordinaires Frères Limbourg de Beniamin M. Bukowski. Parmi les pièces qu’elle a traduites, on retrouve Le Printemps de Przemysław Nowakowski, Bec dans le bec de Malina Prześluga, ou encore la trilogie Persona de Krystian Lupa, publiée aux éditions L’Entretemps en 2015 et dont elle a établi l’édition en collaboration avec Christophe Triau. Le Manifeste de Krystian Lupa, dans sa traduction, est annexé au livre Utopia. Lettre aux acteurs, paru chez Actes Sud en 2016. Elle est également coordinatrice de l’ouvrage Krystian Lupa, à paraître aux éditions Deuxième époque en 2018.

Aucun ouvrage attaché à cet auteur.